carpe koi

Les carpes koi, victimes de vols : actu sur le sujet.

En ce moment, le vol de carpes koi est en train de prendre de l’ampleur à une vitesse phénoménale. En effet, les gens mal intentionnés ne se contentent plus de voler des voitures, de l’argent, ils se mettent aux poissons maintenant.

En Belgique, il a été recensé de nombreux vols récurrents de carpes koi et il faut l’avouer, il est difficile pour la police de les retrouver. De ce fait, il est vivement recommandé aux parcs et aux ménages élevant des carpes koi de doubler de vigilance afin de prévenir ces vols.

Des voleurs sans pitié

Un éleveur habitant dans le nord-ouest de la Belgique en a payé les frais et amèrement. On lui a volé 50 spécimens de poissons qu’il ne retrouvera sans doute jamais. Les éleveurs sont au bout du rouleau, ne sachant plus quoi en penser. Les carpes koi qui ont disparus, malgré leur taille colossale, sachant que ce sont de gros poissons, ont une chance sur 1 million d’être retrouvées. Les recherches entreprises sont jusqu’ici vaines. Cette situation touche plusieurs éleveurs impuissants ne sachant pas quoi faire pour arrêter ce phénomène.

Les vols touchent les élevages piscicoles

Les éleveurs piscicoles ne sont pas non plus épargnés. En effet, ils sont même les plus touchés avec des voleurs qui ne connaissent pas de freins. Etant donné que ces poissons ornementaux coûtent une fortune, il est primordial d’établir une meilleure surveillance. Personne n’a envie de voir disparaitre les poissons dans son bassin.

D’après le responsable du Nippon Koi Garden, qui malheureusement fait aussi partie des victimes de vols de carpes koi, ce sont des bandes criminelles qui sont à l’origine des vols. Ils s’emparent des poissons pour les revendre au marché noir pour gagner leur vie. Comme les chances de récupérer les poissons sont réellement minces voire inexistantes, le maitre mot doit être la prudence. L’alarme a sonné pour les carpes koi. Ainsi, ne négligez sur la protection de vos poissons, pour ne pas pleurer sur leur disparition. D’autant plus que l’entretien de ces animaux fait l’objet d’un capital conséquent.

Laissez votre commentaire à propos de cet article