carpe koi

Les traitements pour les Maladies de carpe koi

Si vous possédez un élevage de carpes koïs, sachez que vos poissons peuvent parfois tomber malades. Pour vous aider, nous vous expliquons comment se manifestent certaines maladies des carpes koïs et comment les traiter.

Les symptômes : comportement et changements chez les poissons

Plusieurs symptômes peuvent vous alerter de par le comportement de vos poissons. Ils peuvent se mettre à l’écart du reste du groupe, ne pas réagir lorsque vous les nourrissez, ils peuvent également rester couché au fond du bassin avec les nageoires pectorales serrées, ou encore nager avec la tête vers le bas ou vers le haut. Si votre koï présente un ou plusieurs de ces comportements, vous devez le faire diagnostiquer.

Des changements sur leur corps peuvent également être observés si vos carpes sont malades. Elles peuvent avoir des nageoires enflammées, des rougeurs, une peau pâle ou encore une augmentation du mucus.

Préventions et traitements

L’entretien de l’habitat des koïs (le bassin) est très important pour leur bien-être. Si vous remarquez les symptômes précités chez vos poissons, pensez rapidement à contrôler les paramètres de l’eau de leur bassin. Vous devez revoir les paramètres tels que le taux d’oxygène, le pH de l’eau, le fonctionnement du filtre, l’ammoniac. Pensez également à contrôler les appareils ayant des impacts sur l’eau du bassin.

Les traitements des koïs varient selon les maladies. En cas d’infections parasitaires, les traitements se font exclusivement par la température de l’eau : les parasites responsables ne peuvent être éradiqués par les médicaments. Prenez contact avec un professionnel pour vous aider à soigner vos poissons

Par ailleurs, vous pouvez diminuer les pressions bactériennes par une bonne hygiène, un entretien régulier de l’eau, une bonne oxygénation ainsi qu’une désinfection. Ces gestes vous permettront de prévenir les infections bactériennes. Les traitements de ces dernières sont également variables et nécessitent une intervention de vétérinaire ou d’un professionnel.

A part les bactéries et les parasites, les virus sont également des facteurs de maladie chez les koïs. Dans ce dernier cas, seuls certains virus peuvent être soignés. Néanmoins, des mesures telles que l’augmentation de la température de l’eau peuvent en tuer certains.

Si vous voyez certains symptômes inquiétants par rapport à vos carpes koïs, ne perdez pas de temps pour faire un diagnostic. Des mesures adéquates vous permettront d’éviter la propagation des maladies chez tous les poissons du bassin.

Laissez votre commentaire à propos de cet article